Affaires étrangères / Economie

Rencontre avec un Justin Trudeau pour un CETA respectueux de notre agriculture et du climat

Share this post

Le Premier Ministre Canadien Justin Trudeau s’est exprimé, mi-avril, dans l’hémicycle. Il a appelé à un commerce progressiste, respectueux de l’environnement et protecteur des classes moyennes. Si la dynamique des échanges commerciaux pour 2017 entre l’Union Européenne et le Canada est très encourageante, les députés En Marche restent vigilants et exigeants afin de répondre aux inquiétudes qui persistent chez les Français.
J’ai pu en parler directement avec Justin Trudeau (photo ci-dessus) avant d’interroger le ministre du Commerce canadien, M. François-Philippe Champagne, lors de son audition devant la Commission des Affaires étrangères, notamment sur la perception outre-Atlantique du plan d’action du gouvernement français sur le CETA. J’ai rappelé que la pleine mise en œuvre de ce plan d’action était indispensable pour une ratification sereine de l’accord.

Alors que nos deux pays viennent de signer un partenariat pour le climat et l’environnement, j’ai mis en avant la nécessité absolue pour nos politiques commerciales d’être pleinement compatibles avec nos engagements climatiques pris à l’occasion de l’Accord de Paris de 2015. Notre droit à réguler dans les domaines climatique, sanitaire et environnemental doit rester plein et entier. Nous comptons sur notre partenaire canadien pour faire du CETA un accord de référence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Articles Similaires