Autres sujets / Economie

Face à la crise, priorité à l’emploi des jeunes

Share this post

« Un jeune, une solution » : le Premier ministre Jean Castex a dévoilé, jeudi 23 juillet, un plan doté de 6,5 milliards d’euros sur deux ans (2020-2021), avec un objectif ambitieux pour favoriser l’insertion professionnelle des jeunes : l’embauche de 450.000 des moins de 25 ans alors que plus de 700.000 d’entre eux sont attendus à l’automne sur le marché de l’emploi dans un contexte de crise.

Pour ce faire, l’État propose notamment aux entreprises une compensation de charges de 4.000 euros pour tout jeune recruté entre août 2020 et janvier 2021 ainsi qu’une prime à l’embauche d’un alternant, allant de 5.000 euros pour un apprenti ou un contrat de professionnalisation de moins de 18 ans à 8.000 euros pour un majeur.

Le plan vise aussi à mieux qualifier les jeunes vers les métiers d’avenir : 200.000 places supplémentaires sont prévues dans les filières de formation, dont 100.000 formations qualifiantes ou pré-qualifiantes dans la transition écologique, la santé, le numérique et les secteurs prioritaires du plan de relance.

Le troisième volet du plan concerne les jeunes non qualifiés, éloignés de l’emploi : outre 100.000 missions supplémentaires en service civique, 300.000 parcours d’insertion sont prévus (20% dans le secteur marchand), dont 60.000 « Contrats initiative emploi » avec une partie du salaire financée par l’État.

Plus d’informations : https://travail-emploi.gouv.fr/actualites/presse/dossiers-de-presse/dp-1jeune1solution

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Articles Similaires

Les priorités du nouveau gouvernement : l’emploi, les territoires et la transition énergétique