A la une / Circonscription

Newsletter de votre député – Décembre 2021

Share this post

Sommaire

SITUATION SANITAIRE
  • Point sur les nouvelles mesures face à la 5ème vague et le variant Omicron
CONSULTATION CITOYENNE PAR SMS
  • Une consultation SMS sur la circonscription très intéressante
ENTREPRISES ET TECHNOLOGIES
  • L’impression 3D sur le territoire : visite de l’entreprise Polyrepro Sèvres (9 novembre 2021) et du Lab Numérique à Meudon (19 novembre 2021)
  • Rencontre Régionale des Entreprises Publiques Locales d’IDF – 19 novembre 2021
  • Meudon X4 – Donner un sens à l’industrie du Futur – 27 novembre 2021
JEUNESSE, CULTURE ET RECHERCHE
  • CNRS – Cérémonie de remise des médailles – 5 novembre 2021
  • Ouverture du four de la Manufacture de Sèvres avec Roselyne Bachelot – 16 novembre 2021
  • Remise des diplômes Apprentis d’Auteuil – 22 novembre 2021
  • Appui au club de boxe de Sèvres-Chaville et à la fédération de Kickboxing – 29 novembre 2021
TERRITOIRE ET ENVIRONNEMENT
  • Présence aux cérémonies du 11 novembre (Chaville et Sèvres) et du 5 décembre (Meudon)
  • Remise des médailles avec le Général de division Gontier (BS Pompiers de Paris) – 18 novembre 2021
  • Rencontre avec les nouveaux curés de notre circonscription – 3 décembre 2021
  • Kermesse des Bruyères – 20 novembre 2021
  • Visite avec le Comité des Sites sur Pouillon – Espace Robert Doisneau – 21 novembre 2021
  • Enquête auprès des copropriétés sur l’efficacité énergétique des bâtiments
À L’ASSEMBLÉE NATIONALE
  • Présentation du rapport de la commission d’enquête de l’Assemblée nationale sur les migrations
  • Loi 3DS – Point sur le texte de loi
À L’INTERNATIONAL
  • Déplacement de membres du Groupe d’amitié France-Niger – 13 au 20 décembre 2021
  • Exercice Polaris avec la Marine nationale – 2 décembre 2021
  • Résolution pour la conservation et l’utilisation durable de la haute mer

Chères toutes, chers tous,

Cette 27ème newsletter vous fera partager mon activité de ces dernières semaines. Elle est pour moi l’occasion de remercier ceux qui, très nombreux parmi vous, ont répondu à la consultation que je viens de mener sur les questions de l’insertion des jeunes, la qualité de vie et l’autonomie des personnes âgées dans la circonscription. Vous en trouverez les résultats dans cette édition ainsi que les conclusions que j’en tire pour mes actions à venir.
Elle est aussi l’occasion de vous souhaiter un joyeux Noël, de bonnes fêtes de fin d’année, ainsi qu’une bonne santé pour 2022. Le réveillon s’annonce encore en demi-teinte, alors même que nous sommes au sommet d’une nouvelle vague, certes moins dévastatrice grâce à la vaccination, mais qui fait encore de nombreuses victimes : 229 pour la seule journée du 21 décembre, essentiellement des non vaccinés. À côté des hôpitaux et des libéraux, les municipalités ont rouvert les centres de vaccination, et j’en appelle à la responsabilité de chacun pour mettre à jour sa vaccination et respecter les gestes barrières, au moment où nous allons retrouver nos familles et mélanger les générations. Pratiquer un petit auto-test dès maintenant doit nous permettre de réveillonner l’esprit plus tranquille.
Je vous souhaite une très bonne année 2022.

Votre député, Jacques Maire


Point sur la situation sanitaire au 21 décembre 2021

L’épidémie s’accélère, avec près de 73.000 nouveaux cas de contamination en 24h, dont 20% liés au variant Omicron. Le taux d’incidence est élevé 545 / 100.000 habitants, et monte à 712 dans les Hauts de Seine. La contamination est plus forte chez les jeunes, notamment les 20-40 ans.
Nous accélérons la campagne de vaccination : plus de 20 millions de personnes ont reçu leur dose de rappel (objectif atteint avec 4 jours d’avance), 51,5 millions ont un schéma vaccinal complet, 52,6 millions de primo-vaccinés (dont 48.000 en 24h, record depuis plusieurs mois). 2 millions de créneaux sont ouverts d’ici la fin de l’année. La vaccination est ouverte aux 5-11 ans depuis le mercredi 22 décembre.

Un projet de loi sanitaire « pass vaccinal » sera présenté lundi 27 décembre en Conseil des ministres, examiné à partir du 29 décembre à l’Assemblée nationale. D’autres mesures pourraient être prises en fonction de l’évolution de la situation.


Consultation citoyenne par SMS

Une consultation SMS sur la circonscription très intéressante

 

Comme une grande partie d’entre vous a pu le constater, j’ai récemment mené trois enquêtes qui ont pris la forme de courts questionnaires adressés aux habitants de la 8ème circonscription des Hauts-de-Seine. Elles ont permis de recueillir votre avis sur trois grands sujets qui vous touchent quotidiennement : l’environnement et la qualité de vie sur notre territoire, l’autonomie des personnes âgées pour les personnes de plus de 65 ans, et la formation et l’insertion professionnelle des jeunes pour les moins de 30 ans.
Au total, si 3 380 d’entre vous ont pris connaissance des questionnaires, 1 147 les ont remplis complètement, en laissant environ 300 commentaires. Ces contributions ont permis d’identifier les grandes tendances présentées ci-dessous.
Concernant l’autonomie des personnes âgées, je retiens deux priorités :
  • L’amélioration de l’accès aux soins. En effet, 96% des répondants considèrent que cela doit être un élément important des évolutions à venir.
  • Le maintien à domicile, que 89% d’entre vous souhaitent privilégier par rapport à l’hébergement en établissement spécialisé. En outre, une grande majorité des répondants (78%) considèrent que l’habitat partagé est une alternative intéressante parmi les solutions de maintien à domicile.
Je privilégierai ces grandes orientations lors des prochaines étapes de la réforme sur l’autonomie des personnes âgées.
Concernant l’insertion des jeunes sur le marché du travail, les résultats sont, là encore, significatifs :
  • Plus de 70% des moins de 30 ans considèrent avoir été impactés ou ralentis par la crise dans la réalisation de leurs projets.
  • Concernant les mesures soutien mises en place par le gouvernement, 45% en ont eu connaissance ou les ont utilisés, contre 54% qui les ignorent.
  • Enfin, une grande majorité (66%) des jeunes souhaitent renforcer le lien école-entreprise pour faciliter l’insertion professionnelle.
Ces réponses nous invitent à reconnaître le lourd tribut payé par les Jeunes durant la crise, ainsi que la nécessité de renforcer les mesures d’insertion, notamment celles mises en place dans le cadre du plan de relance. La formation doit également être rapprochée de l’emploi, en poursuivant les efforts entrepris avec les mesures de la panoplie 1jeune1solution.
Concernant la qualité de vie sur notre territoire, seuls 15% des répondants considèrent que leur qualité de vie s’est améliorée ces dernières années. Dans le même temps, 42% constatent une dégradation de leur qualité de vie. Le reste ne constate aucune évolution, positive ou négative, de leur qualité de vie. 73% affirment être logés dans des conditions satisfaisantes. En termes de mobilité, les ¾ d’entre vous soutiennent le développement d’alternatives à l’automobile. Toutefois, 45% estiment que ces dernières ne répondent pas à leurs besoins.
A nouveau, vos réponses permettent de souligner la nécessité d’ajuster les mesures adoptées : la loi Climat et résilience et le nouveau plan vélo 2021-2026 doivent répondre concrètement aux besoins des habitants de nos agglomérations.

Enfin, vous êtes 63% à souhaiter que les collectivités puissent financer et s’impliquer dans l’amélioration de l’entretien des forêts de notre circonscription. Face à la crise forestière qui se développe et à la diminution des moyens de l’ONF, j’ai engagé un travail avec les maires de la circonscription pour proposer une nouvelle donne à l’État : un meilleur entretien défini en commun contre participation. Je reviendrai vers vous à ce sujet.

La forêt : 50% du territoire de notre circonscription


Entreprises et technologies

 

L’impression 3D sur notre territoire avec l’entreprise Polyrepro de Sèvres….

 

Avec Pierre-Louis Sammarcelli, Marie-Virginie Sammarcelli et Yohann Blais à l’entreprise Polyrepro de Sèvres

 

En compagnie du sous-préfet Yohann Blais, j’ai visité l’entreprise Polyrepro à Sèvres spécialisée dans l’impression 3D en série et lauréate du Plan de relance 2021. Ce Plan récompense les entreprises qui œuvrent dans l’écologie, la compétitivité et la cohésion.

Polyrepro a reçu une subvention d’un million d’euros pour acquérir de nouvelles imprimantes et accélérer son développement. Cette entreprise, tournée vers l’avenir malgré les aléas dus à la pandémie s’est battue pour rester compétitive.

… et le Lab de Meudon

 

J’ai découvert « le Lab », nouveau laboratoire de fabrication de Meudon où petits et grands peuvent se retrouver pour fabriquer tout ce que l’on peut imaginer. À la fabrique numérique les adhérents ont à disposition l’impression 3D, la découverte du codage informatique et peuvent s’initier aux différentes techniques de fabrique numérique.

Une réalisation municipale originale, partie prenante de la démarche numérique de Meudon portée par l’élu Laurent Duthoit.

Meudx4 – Donner un sens à l’industrie du Futur

 

Le Directeur de l’EPITA Philippe DeWost

 

Évènement qui s’est tenu au Centre d’Art et de Culture de Meudon le 27 novembre dernier organisé par Meudon Valley et qui rassemblait des startups et des entreprises sur le thème de « donner du Sens à l’industrie de Futur ».

À cette occasion j’ai pu échanger avec les 12 lauréats de MCOmbinator, l’accélérateur de Meudon Valley qui apporte interactions et expertises pour améliorer la proposition de valeur des  » startups incubées  » et les aider à préparer une éventuelle levée de fonds. J’ai pris quelques contacts pour aider certaines d’entre elles dans leur développement.

Rencontres régionales des Entreprises Publiques Locales d’Ile-de-France

 

Avec les membres de la Fédération des Entreprises Publiques locales d’Ile-de-France

Le 19 novembre j’ai participé, à l’invitation d’Hervé Marseille, son Président, à la rencontre de la Fédération des Élus des Entreprises publiques locales d’Ile de France. Nous souhaitons développer les moyens d’action économique des collectivités territoriales et conforter les entreprises locales comme les sociétés d’économie mixte. C’est un outil majeur d’organisation des services à la population. Mal aimé des administrations, il doit être encouragé.


Jeunesse, culture et recherche

 

CNRS – Cérémonie de remise des médailles

 

Mathieu Hauchecorne, médaille de bronze pour l’histoire de la gauche américaine en France

 

Chaque année le CNRS récompense les femmes et les hommes qui ont contribué à faire avancer la recherche. Le 5 novembre 2021, j’ai pu assister à la cérémonie de remise des médailles.

La promotion 2021 des Talents CNRS distinguait des chercheurs de tous horizons : sociologie, biologie, archéologie, génétique, science politique, en web sémantique… Des exposés passionnants mais parfois déroutants.

Appui au club de boxe de Sèvres-Chaville et à la fédération de Kickboxing

 

L‘équipe de Kickboxing de Sèvres-Chaville

 

J’ai été sollicité par Richard Alvarez qui dirige le club de Kickboxing de Sèvres – Chaville afin que le kickboxing récupère l’agrément qui permettrait que cette discipline soit reconnue comme une fédération sportive à part entière. Cet agrément n’avait pas été renouvelé à l’occasion du regroupement de tous les sports poings-pieds dans une fédération unique. Cette fusion n’était pas compatible avec le projet social et éducatif de clubs comme celui de Sèvres – Chaville.
Le 26 novembre j’ai obtenu un rendez-vous auprès du Ministère des Sports avec Pascal Delfosse, Président de FKBDA (Fédération de kickboxing et disciplines associés), Marc Schaeffer vice-président en charge des formations et Richard Alvarez afin de demander un nouvel agrément.

A l’issue de cette réunion, le Ministère a accepté d’étudier favorablement une nouvelle demande d’agrément. Je suivrais cette demande de près ; le club de Sèvres – Chaville joue un rôle d’intégration et d’éducation important auprès des jeunes de ces deux villes.

Défournement des œuvres à La Manufacture de Sèvres en présence de Roselyne Bachelot

 

Avec Roselyne Bachelot, Ministre de la Culture, et Romane Sarfati, Conservatrice de la Manufacture de Sèvres

 

Trois artistes contemporaines se sont essayées à la céramique à la Manufacture de Sèvres. C’est dans le plus grand four à bois de l’institution daté du XIXème siècle et classé monument historique que ces œuvres d’art ont été cuites pendant 33 heures à 1300 degrés.

Le 16 novembre, après un mois de refroidissement, nous avons pu assister au défournement des céramiques d’Hélène Delprat, d’Annette Messager et d’Ulla von Brandenburg en présence de Roselyne Bachelot, ministre de la Culture, qui s’était déplacée pour l’occasion. Ces œuvres inédites seront dévoilées au grand public à partir du mois de janvier. Un moment rare et unique car ces œuvres vont être le faire-valoir du patrimoine contemporain de notre pays.

Remise des diplômes aux Apprentis d’Auteuil

 

Avec Thierry Campos, Mgr Mathieu Rougé et Saïda Belaïd, maire Adjointe à Meudon

 

Les Apprentis d’Auteuil forment des jeunes sur des métiers techniquement recherchés comme l’agriculture, l’horticulture, l’hôtellerie, le bâtiment, la comptabilité, la gestion, le commerce. Le 22 novembre dernier j’étais invité à la soirée de la réussite. Cette remise des diplômes avait vocation à récompenser des jeunes méritants. Je salue la persévérance et la réussite de ces jeunes ainsi que le travail des enseignants qui les ont aidés à leur réussite scolaire.


Territoire et environnement

 

Présence aux cérémonies du 11 novembre (Chaville et Sèvres)

 


Mairie de Sèvres avec le Maire de Sèvres Grégoire de la Roncière et les élus

 

La Loi du 28 février 2012 fixe au 11 novembre la commémoration de tous les morts pour la France. Comme chaque année j’ai participé aux cérémonies du 11 novembre en mémoire des morts militaires ou civils de la première guerre mondiale (1914-1918).

Rencontre avec les nouveaux curés de notre circonscription

 

Le 19 novembre 2021, j’ai rencontré les nouveaux curés de la circonscription, les pères Edouard Delafon à Sèvres, Cédric de la Serre à Chaville, Père Le Floc à MLC et Vaucresson et Père Yannick Demey à Meudon.

Au cours d’échanges nourris, nous avons eu l’occasion d’aborder le rapport de la CIASE sur la pédophilie dans l’Église, le réveil des paroisses après, comme partout, une phase d’engourdissement liée au Covid et les projets en cours.

Kermesse des Bruyères

 

Le 20 novembre dernier j’ai participé à la kermesse des Bruyères au 25 rue du Docteur Roux à Sèvres. Ce fut l’occasion d’aller à la rencontre des habitants du quartier et de découvrir les nombreux stands dressés pour l’occasion. Un beau moment de convivialité dans un quartier qui mérite d’être connu.

Visite commentée de l’architecture de Fernand Pouillon à Meudon-La-Forêt avec le Comité des Sites

 

Site Pouillon à Meudon-la-Forêt

 

Dans les années soixante, il était nécessaire de construire des nouveaux logements afin de pallier l’arrivée massive des rapatriés d’Algérie et des ouvriers des usines Renault, Cette tâche est confiée à l’architecte Fernand Pouillon et c’est Meudon-la-Forêt qui a été choisie.

Le Comité des sites a organisé le 26 novembre dernier une visite guidée de ce quartier de Meudon-la-Forêt. Un moment très utile et passionnant pour comprendre et apprécier l’architecte pionnier dont la Résidence du Parc a été labellisée « Patrimoine du XXème Siècle ».

Enquête auprès des copropriétés sur l’efficacité énergétique des bâtiments

 

Copropriété 1 rue Schlumberger à Marnes-la Coquette. Avec le Président du Conseil Syndical Monsieur Jouve

 

Lancée le 1er janvier 2020, la Prim Rénov’ remplace le crédit d’impôt pour la transition énergétique et les Aides de l’Agence nationale de l’Habitat.

Dans le cadre du Plan de Relance de l’économie, le dispositif est renforcé depuis le 1er octobre 2020. Accessible aux (co)propriétaires, il permet de financer des travaux d’isolation, de chauffage, ou d’audit énergétique. C’est un enjeu essentiel pour permettre des économies aux ménages, alors que le prix de l’énergie augmente régulièrement. C’est aussi un impératif pour lutter conter les émissions de Co2.

Malgré les efforts menés par l’État depuis de nombreuses années, les travaux d’isolation progressent très lentement dans les copropriétés, faute d’accord ou faute de moyens. J’ai rencontré les présidents de plusieurs d’entre elles afin d’examiner la mise en œuvre de ces mesures et faire remonter les blocages.

Plusieurs conclusions : les difficultés existent, même dans des copropriétés de standing. Les copropriétaires font généralement d’abord les travaux les plus faciles dans les parties communes accessibles, souvent financés par l’aide publique : isolation des canalisations visibles, des toits terrasses.

L’isolation thermique extérieure, nécessaire pour les bâtiments passoires, rebute les copropriétaires, même quand l’investissement est rentable à terme. La nécessité d’un ravalement peut faciliter une décision qui reste difficile. Les opérations dans les parties privatives (compteurs de chaleur, double vitrage, isolation des canalisations dans les caves) sont rarement mises en œuvre. Les personnes plus âgées voient également moins d’intérêt à investir.

Il ne faut cependant plus perdre de temps. Le réchauffement climatique n’attend pas, les aides et la technologie sont là, et les logements mal isolés ne pourront prochainement plus être mis en location.

Je remercie les présidents des conseils syndicaux pour leur excellent accueil. Ils ont une grosse responsabilité sur les épaules.


À l’Assemblée nationale

 

Commission d’enquête de l’Assemblée nationale sur les migrations

 

Conférence de presse de présentation de notre rapport d’enquête sur les migrations

 

Le 10 novembre 2021, notre commission d’enquête transpartisane, dont j’étais secrétaire, a présenté les résultats de ses travaux sur les migrations. Les rencontres avec de nombreux acteurs (services publics, élus locaux, associations et personnes en situation de migration) nous ont permis de constater des dysfonctionnements importants de notre politique migratoire, notamment dans l’accès aux droits des personnes en situation de migration ou dans l’effectivité des mesures d’éloignement.

Notre rapport est disponible ici.

Salle comble à Ville-d’Avray pour notre soirée sur le thème des migrations

 

Point sur le texte de loi 3DS : décentralisation, déconcentration, différenciation et simplification de l’action publique locale

 

Vendredi 17 décembre, l’Assemblée nationale a adopté, en première lecture, le projet de loi « 3DS » (différenciation, décentralisation, déconcentration et simplification de l’action publique locale). Ce texte, qui concrétise l’engagement du président de la République à l’issue du Grand débat national, est le fruit d’une longue concertation à tous les échelons territoriaux. Il porte une ambition forte : faire confiance aux élus et à la proximité pour relever les défis de notre société.

 

Le projet de loi « 3DS » répond à quatre objectifs :
  • promouvoir la différenciation (plus de souplesse aux élus pour adapter leur action aux particularités de leur territoire) ;
  • parfaire la décentralisation (prérogatives des collectivités confortées) ;
  • renforcer la déconcentration (État territorial conforté autour du préfet) ;
  • engager la simplification des procédures et normes qui entravent l’action publique locale.

Le projet de loi porte des mesures concrètes :

 

  1. Routes : dès 2022, le texte permettra de proposer aux métropoles et départements (régions dans le cadre d’une expérimentation) la gestion de 10.300 kilomètres de routes, soit environ 50% du réseau routier national.
  2. Logement social : le texte pérennise la loi SRU, qui devait s’arrêter en 2025, en conservant les mêmes objectifs de construction, mais en donnant la souplesse nécessaire pour l’adapter aux contraintes réelles des communes dans le cadre de contrats de mixité sociale.
  3. Santé : les Agences régionales de santé seront dotées d’un conseil d’administration, dont trois vice-présidents seront des élus locaux. Les collectivités pourront soutenir les investissements des établissements de santé et pourront recruter du personnel soignant pour les centres de santé qu’elles gèrent.
  4. Préfet : renforcé dans ses prérogatives comme garant de l’unité de l’État. Pour accompagner les collectivités dans leurs projets complexes, le CEREMA, établissement public de l’État, deviendra un outil conjoint des collectivités et de l’État.

A l’international

 

Déplacement de membres du Groupe d’amitié France-Niger de l’Assemblée nationale

 

Sur la Base aérienne projetée de Niamey (BAP)

 

Du 13 au 20 décembre, je me suis rendu, avec ma collègue Michèle Peyron, au Niger afin de réaffirmer notre proximité avec ce pays au moment ou le sentiment anti-français se développe face à l’insécurité. Combattant les Fake News, j’ai souhaité engager un travail d’écoute, de compréhension mutuelle et de transparence avec l’ensemble des forces politiques, majorité comme opposition parlementaire : nous n’avons rien à cacher sur notre lutte commune pour la paix, contre le terrorisme, et pour l’aide au développement.

C’est pourquoi j’ai accueilli nos homologues nigériens sur la base aérienne projetée Barkhane (BAP) de Niamey d’où partent les Mirage 2000 et les Drones sur l’ensemble du Sahel.

Exercice Polaris avec la Marine nationale à Toulon

 

Le jeudi 2 décembre 2021, j’ai participé à l’exercice militaire Polaris, depuis la base navale de Toulon, qui regroupait 6000 militaires, 23 bateaux et 65 aéronefs français et des pays alliés.
Les combats de demain seront plus durs, intenses et destructeurs. S’y préparer maintenant avec les moyens existants est primordial. C’est tout le sens de ces exercices grandeur nature comme Polaris et d’autres.

Je remercie la Marine Nationale et l’équipage du PHA Tonnerre pour son accueil.

Résolution pour la conservation et l’utilisation durable de la haute mer

 

En janvier 2020, avec mon collègue député, M. Jimmy Pahun, nous avons déposé une proposition de résolution « pour la conservation et l’utilisation durable de la haute mer ». Signée par plus de 200 députés, de tous bords, elle a été votée le 25 novembre 2021.
Travaillée avec les représentants des secteurs associatifs, scientifiques et économiques du monde maritime français, elle appelle à la réussite des négociations en cours à l’ONU dites « BBNJ ». Cet engagement collectif et national sera réaffirmé en 2022 avec l’organisation du « One Ocean Summit », à Brest, en Bretagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Articles Similaires

Mon intervention concernant les violences envers les élus – LCP – 12 janvier 2022